Mani in alto
RÉSULTATS
Élaboration et partage de recommandations sur l'application des meilleures pratiques nationales

 

Ce résultat consiste à développer et partager des recommandations sur les mesures favorisant l'application des bonnes pratiques nationales identifiées sur:

a) l'application effective des mesures législatives contre les MGF;

b) collecte efficace de données médicales sur les MGF pour mesurer la prévalence;

c) le soutien aux victimes, y compris l'octroi de l'asile, et le traitement des femmes auteurs dans les trois pays impliqués dans le projet;

d) stratégies de prévention.

 

Des recommandations ont été élaborées grâce à la mise en place de groupes de travail impliquant des experts du projet et des parties prenantes concernées, y compris des OSC travaillant sur les MGF. Ils ont été conçus selon une double approche, prévoyant à la fois leur mise en œuvre dans les pays des partenaires du projet et leur diffusion, à un niveau plus général, dans d'autres États membres de l'UE où les spécificités permettent leur applicabilité. Les recommandations constitueront la base du plaidoyer et aideront à détailler les activités de formation et de sensibilisation.

Le projet aura un impact à long terme dans la prévention et la lutte contre les MGF, à la fois par le plaidoyer auprès des institutions compétentes et par un soutien direct aux victimes et / ou aux femmes et filles à risque. Il sera soutenu par le réseau de partenaires bien établi au niveau institutionnel et de la société civile et aux niveaux national et européen, ce qui stimulera d'autres actions et synergies sur le terrain au-delà de la fin du projet.
Sensibilisation accrue des parties prenantes concernées aux niveaux national et européen à la nécessité de réviser et / ou de mettre en œuvre les mesures et procédures politiques, législatives et financières pour lutter contre et prévenir les MGF
 

Un plaidoyer a été mené pour présenter aux principales parties prenantes aux niveaux national et européen des recommandations sur la révision et / ou la mise en œuvre des mesures et procédures politiques, législatives et financières de lutte et de prévention des MGF.

Ce plaidoyer a contribué à renforcer la volonté politique d'accroître l'efficacité du cadre juridique et politique tant au niveau national qu'au niveau de l'UE.

 

3
événements nationaux de plaidoyer
événement
au niveau de l'UE
 
exposition
 
Sensibilisation accrue des communautés exposées au risque de MGF et mise en œuvre de programmes visant à fournir un traitement aux auteurs

 

-Campagnes de sensibilisation menées à la fois à travers la large diffusion d'affiches et de dépliants de sensibilisation sur les systèmes juridiques, médicaux et de protection, et à travers des séances d'information avec un accent particulier sur les mères et leur responsabilité parentale.

-Programmes visant à fournir un traitement aux agresseurs mis en œuvre et partagés.

-Sessions d'information sur les droits et l'autonomisation des femmes et des filles à risque, y compris les demandeurs d'asile.

-Conseil individuel, accueil et traitement des agresseurs.

Formation de professionnels clés sur les questions liées aux MGF et augmentation de l'efficacité des systèmes d'orientation

-Développement d'une méthodologie commune pour la formation des professionnels clés.

-Dans chacun des trois pays, des formations ont été organisées pour les professionnels clés.

-Séminaire ouvert pour les maisons d'hébergement anti-violence et les associations de femmes migrantes.

Contribution à l'élargissement du débat sur les MGF dans une perspective de violence sexiste et à la promotion de l'autonomie des femmes

 

Grâce à l'exposition photographique et à l'implication de journalistes et d'artistes, le débat sur les MGF a été élargi et étendu à un public plus large d'acteurs non exclusivement liés au monde politique des experts.

Nous sommes convaincus que l'accent mis sur l'importance des aspects juridiques et politiques, ainsi quel'échange de bonnes pratiques, continuera à apporter des avantages même après la fin de ce projet et, indirectement, également à ses bénéficiaires finaux.